VEUILLEZ NOTER QUE LES COMMANDES SONT ENCORE EXPÉDIÉES COMME NORMAL MAIS LES DÉLAIS DE LIVRAISON PEUVENT VARIER EN RAISON DE LA SITUATION ACTUELLE

2000 dans la mode

2000 dans la mode

2000 dans la mode

La mode des années 2000 est souvent décrite comme un mélange mondial, où les tendances ont vu la fusion des styles vintage précédents, des vêtements mondiaux et ethniques (par exemple boho), ainsi que la mode de nombreuses sous-cultures musicales. La mode hip-hop était généralement la plus populaire parmi les jeunes des deux sexes, suivie par le look indie d'inspiration rétro plus tard dans la décennie.

Les 25 ans et plus ont adopté un style décontracté habillé qui a été populaire tout au long de la décennie. La mondialisation a également influencé les tendances vestimentaires de la décennie, avec l'incorporation des vêtements du Moyen-Orient et d'Asie dans la mode européenne, américaine et australasienne. En outre, les vêtements écologiques et éthiques, tels que les vêtements recyclés et la fausse fourrure, ont occupé une place importante au cours de la décennie.
Au début des années 2000, de nombreuses modes du milieu et de la fin des années 1990 sont restées à la mode dans le monde entier, tout en introduisant simultanément de nouvelles tendances. Les dernières années de la décennie ont vu une renaissance à grande échelle des modèles de vêtements principalement des années 1960, 1970 et 1980.

Tendances générales

Haute couture
Entre 2000 et 09, les principaux créateurs de mode comprenaient feu Alexander McQueen, Vera Wang, Christian Louboutin, Jean-Paul Gaultier, Vivienne Westwood et Karl Lagerfeld. Les meilleurs mannequins de la décennie sont Kate Moss, Gisele Bündchen, Carmen Kass, Adriana Lima, Alessandra Ambrosio, Heidi Klum, Naomi Campbell, Tyra Banks, Karolína Kurková, Miranda Kerr, Izabel Goulart, Selita Ebanks, Christy Turlington, Linda Evangelista, Marisa Miller, Doutzen Kroes, Agyness Deyn, Coco Rocha.

L'essor de la fast fashion

Du début au milieu des années 2000, la consommation de la mode rapide a augmenté: des vêtements de rue abordables et abordables basés sur les derniers modèles de haute couture. Avec son attrait à faible coût entraîné par des tendances dès le départ, la mode rapide a été un facteur important dans la croissance de l'industrie de la mode. Comme les vêtements abordables sont devenus encore plus importants à l'entrée dans la nouvelle ère, les marques ont dû trouver un moyen de suivre les nouvelles habitudes de dépenses de leurs consommateurs.

Au cours de l'année 1999, les grands magasins tels que Macy's, JC Penney, Kohl's et plus ont réalisé des ventes totalisant 230 milliards de dollars. Dans les années qui ont suivi, ce nombre a commencé à baisser. Au début des années 2000, l'essor de la vente au détail en ligne et de la mode rapide en magasin a fait chuter les ventes des grands magasins à la suite de nouveaux styles proposés plus rapidement que jamais par les détaillants. Les géants de la vente au détail du nouveau millénaire étaient H&M, Forever 21 et Zara. Notamment, le détaillant Target a connu un grand succès en collaborant avec divers créateurs de mode pour des pièces de créateurs abordables disponibles pour le consommateur moyen.

Cette tendance à la mode rapide a permis aux acheteurs de posséder des articles de créateurs à des prix inférieurs, permettant également l'acceptation et la production de styles de copie. Les concepteurs ont remarqué que leurs conceptions étaient supprimées et ont décidé de faire quelque chose. En 2004, le géant de la vente au détail H&M, un maître dans le déploiement de la mode rapide, a collaboré avec le créateur de mode Karl Lagerfield pour présenter une collection unique qui s'est avérée être un énorme succès, alors que les femmes affluaient dans les magasins H&M pour posséder une pièce du créateur. 30 sélections disponibles dans la collection.

Des magasins tels que Wet Seal et American Apparel seraient "les précurseurs américains de l'empire de la mode rapide". Ainsi que les magasins de détail Hollister, Abercrombie & Fitch et peut-être à une échelle beaucoup plus petite, Limited Too, mais au final, des magasins comme Forever 21 étaient mieux en mesure de rester au top du jeu de détail.

Éthique

L'éthique de la fast fashion a fait l'objet de nombreux débats et questionnements sur les pratiques commerciales. Produire de la mode à des taux aussi rapides implique des conditions de travail moins sûres et des salaires non viables pour les travailleurs. Cela implique également beaucoup de déchets. Les Américains jettent 14 millions de tonnes de vêtements par an, avec l'aide de la mode rapide. Des détaillants comme Forever 21 et H&M ont été critiqués, non seulement pour leurs pratiques de gaspillage de mode rapide qui ont augmenté régulièrement depuis le début de 2000, mais pour l'implication d'une main-d'œuvre bon marché. L'attrait de la mode rapide réside dans la copie de marques haut de gamme; cependant, après que quelque chose ne soit plus à la mode, il passe au suivant, laissant les vêtements à la poubelle, et les travailleurs continuent de vivre avec des salaires invivables.

Socio-économie et porte-monnaie logo

Les années 2000 ont vu les classes sociales se désagréger et se restructurer si précisément qu'elles sont devenues vides de sens et que n'importe qui pouvait transcender les stéréotypes typiques de la classe avec ce qu'il possédait. Dans la haute couture, il y avait moins d'approche descendante de la mode, et les créateurs étaient de plus en plus inspirés par la culture pop et le style de la rue. Ces deux facteurs combinés ont conduit à la popularité du logo du créateur qui a été imprimé en gras sur tous les types de vêtements, mais spécifiquement sur les sacs à main. Un porte-monnaie à logo était un unificateur, porté par des célébrités, des mannequins et des acheteurs de la classe moyenne. Beaucoup de ces marques avaient des magasins d'usine, donc le porte-monnaie était disponible pour encore plus de gens. Avoir le même sac de marque que beaucoup d'autres était une forme d'évasion, c'était un facteur unificateur qui permettait aux gens d'oublier combien d'argent ils gagnaient et de se concentrer plutôt sur le fait d'être comme les autres.

L'essor de la mode rapide a aidé les gens à s'offrir un sac de créateur, car ils pouvaient économiser de l'argent sur le reste de leur garde-robe. Au fil de la décennie, il est devenu de plus en plus populaire de mélanger des vêtements de créateurs et des vêtements de mode rapide. Les gens étaient plus soucieux de regarder la pièce et de s'intégrer dans une certaine tribu de style que de faire les vêtements.

La mode des femmes

Début des années 2000 (2000-03)

• Au début des années 2000, la mode était profondément influencée par la technologie. De 1997 à 2001, il y a eu une approche futuriste monochromatique de la mode, avec des métalliques, des noirs brillants, une utilisation intensive du gris, des sangles et des boucles devenant monnaie courante. Cela s'appelait "la mode Y2K". Le vêtement a été conçu pour être aussi sombre, réfléchissant, technologique et sexy que possible. Lorsque l'iPod d'origine a été introduit en 2001, les écouteurs, ainsi que le gadget lui-même, sont devenus un accessoire pour les premiers utilisateurs.

• Des pièces particulières de vêtements Y2K comprenaient des hauts en maille, des lunettes de soleil enveloppantes, des verres rectangulaires en fil de fer, des jupes plissées, des hauts de mouchoirs (souvent dans un motif métallique comme l'argent ou l'or pour une sensation disco), des jupes en satin, des jupes en cuir, des t-concert chemises avec strass, chaussures étincelantes, hauts licou, pantalons à paillettes (popularisé par Peter Morrissey) et hauts brodés et pailletés (inspirés d'Easton Pearson), ainsi que la célèbre robe de cocktail noire imprimée de perles par Karen Walker, qui a connu un succès mondial.

• En 2000, certaines des tendances de la mode décontractée pour femmes et filles étaient les lunettes de soleil surdimensionnées, les lunettes de soleil aviateur, les boucles d'oreilles surdimensionnées, les jeans portés à de nombreuses occasions (comme la taille mi-haute, la coupe de démarrage, les accents de tissu sur les côtés, les accents de tissu cousus dans les fusées éclairantes, les côtés à lacets et le tie-dye), les tongs compensées, les pantalons chauds, les vestes en jean, les gros pulls, les écharpes pashmina, les Skechers, les chemises de ventre et les hauts de tube.


Chic décontracté

• En Afrique, en Europe, en Amérique du Nord, en Asie de l'Est, en Amérique du Sud et en Océanie, le début des années 2000 a vu se poursuivre de nombreuses modes du milieu et de la fin des années 1990 en raison de l'influence continue d'adolescentes pop stars telles que Britney Spears et Christina Aguilera, telles que le look militaire, tout en introduisant de nouvelles tendances post-modernes plus vaguement dystopiques. À partir de 2001, les femmes portaient des chemises à manches longues à manches cloche, des hauts à col bénitier, des hauts courts, Burberry, des sweats à capuche, des jeans évasés, des cache-hanches, des pantalons taille basse, des jeans blancs, des queues de baleine, des pantalons cargo (en particulier ceux confectionnés en de soie, de satin et de velours) pantalons de survêtement d'inspiration hip-hop, daisy dukes, sous-vêtements string et collants solides de couleur vive.

• Le 9 septembre et la crise hypothécaire de 11 ont affecté la mode en introduisant une nouvelle vague de conservatisme. Cela a créé une montée en denim, le tissu américain du travailleur. Le jean est devenu acceptable dans toutes les situations, du supermarché au tapis rouge. Ce fut un lent changement vers le conservatisme, vu dans la façon dont les jeans ont commencé à taille basse en reflétant le style sexy Y2001K et se sont déplacés à travers différentes tailles et largeurs de jambes. Comme mentionné avec les classes sociales, les logos sont devenus une forme de stabilité et de confort dans la mode. Il y avait un sentiment d'unité dans le pays parce que toutes sortes de gens achetaient les mêmes marques et arboraient les mêmes logos.

• Peut-être en réaction aux styles Y2K rationalisés et futuristes de l'an 2000, le denim vieilli est devenu populaire en Amérique entre 2001 et 08. Les pantalons sont devenus plus bas et nettement plus évasés qu'auparavant, et comportaient souvent une broderie élaborée plutôt que le style utilitaire sans fioritures d'avant. Au Royaume-Uni, il était populaire pour les femmes de porter des jupes sur des pantalons, des robes fourreaux à imprimé floral et des couleurs comme le noir, le violet et le rose. Les grosses chaussures et sandales épaisses étaient populaires, avec des talons compensés épais et des lanières en similicuir décorées de broderies florales, tandis que les marques de baskets précédemment réussies comme Sketchers déclinaient en popularité.

Le renouveau de la première vague des années 1980

• Bien que le renouveau de la mode des années 1980 n'ait pas battu son plein jusqu'en 2001, le premier mouvement avait commencé à la fin des années 1990 et s'est poursuivi au début des années 2000. Cette première vague s'est principalement concentrée sur le début des années 1980. Ces tendances qui ont émergé au cours de cette période comprenaient les minijupes en jean, les jeans déchirés, les vestes en jean, les survêtements, les trenchs (souvent en plumes), les vestes gonflées (ravivées par les artistes du hip-hop) et les polos preppy à cols sautés. Ceux-ci sont restés populaires jusqu'en 2008 environ, lorsque la renaissance de la mode des années 1980 s'est produite.

• Dans l'ensemble, les femmes et les filles européennes et américaines portaient des baskets basses, telles que Skechers, Heelys, chaussures Adidas, chaussures Reebok et Nike, ainsi que des bottes à hauteur du genou avec des talons pointus et des orteils pointus (ou inversement, des talons bas épais et orteils ronds ou carrés). Les accessoires populaires du début des années 2000 comprennent des ceintures blanches, des lunettes de soleil aviateur, des chapeaux de camionneur, des boucles d'oreilles créoles, des talons carrés Mary Janes, des jambières (portées avec des minijupes), des bottes UGG, des tongs, des chaussures de gelée, des sandales à lacets, des casquettes Gavroche. , ponchos et bracelets en gelée.


Sex and the City

Sex and the City a eu un impact sur la façon dont les femmes se préoccupaient de la mode et sur la façon dont elles achetaient. L'émission représentait les femmes comme des consommatrices autonomes, chacune avec ses propres styles indépendants qui achetaient en fonction de ce qu'elles voulaient, pas de ce qu'on leur avait dit de porter. Les personnages principaux sont devenus des icônes de la mode, des vitrines inspirantes, des lignes de mode, des magazines et des femmes dans le monde entier. Carrie Bradshaw, le personnage principal, est reconnue pour avoir fait de Manolo Blahnik un nom familier de son obsession pour les chaussures. Les tendances inspirées du spectacle incluent les talons aiguilles, les sacs à main de designer (avec deux épisodes centrés sur le dernier sac It), les grandes fleurs en tissu et les bérets.


Milieu des années 2000 (2004-06)

De nombreuses tendances de la mode ont été reportées des années 90 et du début des années 2000 au milieu des années 2000, et étaient assez similaires. Cependant, de nombreuses nouvelles tendances et marques de mode ont eu un impact sur l'industrie de la mode au milieu des années 2000.

• Ces articles étaient très populaires dans les années 2000, en particulier au début et au milieu. Parmi les articles It très recherchés du milieu des années 2000, citons les portefeuilles Kate Spade, les baskets Prada, les sacoches Christian Dior, les jeans de marque de créateurs tels que les jeans taille basse True Religion et 7 pour tous les jeans skinny Mankind, Juicy Survêtements en velours couture, pantalon cargo Balenciaga, chapeaux de camionneur Von Dutch et collaboration de Takashi Murakami avec Louis Vuitton pour leur sac It iconique.

• Les tendances populaires des femmes au milieu des années 2000 étaient les jeans taille basse brodés, les pantalons de yoga, les sous-vêtements de string, les hauts à col bénitier, les hauts de tube, les vestes en jean, les chemises à manches cloche, les shorts en jean, les hauts courts, les queues de baleine, les survêtements, les pantalons cargo, pantalons capri, trenchs, vestes gonflées, débardeurs plus longs portés avec un chemisier ou une chemise principale, robes infantiles, robes et sandales New Look inspirées des années 1940, leggings, caban de style années 1960, tuniques portées avec des ceintures larges ou fines et "vêtements vintage", y compris robes d'inspiration hippie et Boho avec des motifs paisley. Les crocs ont été une brève mode pour les deux sexes à l'été 2006, malgré leurs connotations kitsch, et en 2006, la mini-robe a fait un retour avec les ourlets étant inhabituellement courts.

• Lancé en 2005, le jean skinny est devenu populaire en 2006. Les chaussures à talons hauts ont été remplacées par des ballerines, des Sperry Top-Siders, des Converse Chucks et les Keds popularisés par Mischa Barton.

• Les accessoires populaires comprenaient des chapeaux de camionneur, des lunettes de soleil aviateur, de petites boucles d'oreilles en verre rouge ou en perles plutôt que les grandes boucles d'oreilles créoles du début des années 2000, des bracelets en gelée, des bottes à hauteur du genou avec des orteils pointus, des uggs, des Heelys, des bottes à plateforme, des ballerines, mary janes, ceintures cloutées, stores, crucifix et chapelets, grandes boucles de ceinture en argent avec strass, vernis à ongles noir, bracelets africains équitables, bijoux en perles amérindiennes, bracelets d'esclaves indiens et du Moyen-Orient, bagues de pureté, petits sacs à main en cuir, petits foulards, et bijoux simples fabriqués à partir de matériaux écologiques recyclés comme le chanvre, le bois, les coquillages, le verre, les graines et le métal blanc.

Influences militaires [

• De 2005 à la fin de la décennie, des vêtements d'inspiration militaire plus élaborés sont devenus une tendance unisexe en Grande-Bretagne. En raison de la popularité des films Pirates des Caraïbes et d'un regain d'intérêt pour la mode des années 1980, les femmes d'âge adolescent et universitaire portaient fréquemment des bottes cavalières, des casquettes de pêcheur grecques, des bijoux avec des motifs d'ancrage, des pantalons de drainage en cuir, des chemises de poète à froufrous en satin, ceintures, sarouels, vestes de hussard tressées et uniformes habillés avec des épaulettes inspirées des stars de la pop féminine, du groupe de rock indépendant / garage britannique The Libertines et de The Black Parade de MCR.

Fin des années 2000 (2007-09)

Porter les styles
• Beaucoup de modes du début et du milieu des années 2000 sont restées à la mode en 2007; Cela comprenait des articles tels que des minijupes en jean, une queue de baleine, des hanches, des jeans boot-cut, des débardeurs, des jeans déchirés, des sweat-shirts à capuche, des pantalons cargo, des ceintures blanches, des vestes courtes, des capris, des robes infantiles, des boho-chic et des crocs.

• Au début de 2009, il y a eu un renouveau à grande échelle des années 1980 en Europe et aux États-Unis, qui comprenait des articles généraux de la fin des années 1980 et du début des années 1990, tels que des couleurs néon, des sandales spartiates, des bandeaux à imprimé animal ou à pois, des robes-pulls en tricot, Nike Short Tempo, sous-vêtements Wonderbra et Sloggi, robes d'été, hauts à motifs géométriques, bracelets slap, ballerines, leggings en spandex noir, jeggings en denim pâle, chemises tartan translucides légères portées avec une camisole en dessous, bottes crépues, bottes d'équitation, jeans skinny délavés à l'acide et des jambières néon portées jambes nues et une robe ou une jupe. En Amérique, les hauts courts qui exposaient le nombril ont été remplacés par des camisoles plus longues, des chemisiers à col bateau et des pantalons taille moyenne, et les minijupes ont été remplacées par des robes plus longues comme la nuisette, la jupe à bulles, la robe patineuse et la robe pull. De longues chemises empire baggy line étaient prises à la poitrine et souvent associées à une ceinture. Les manteaux de fourrure ont fait un retour, bien que de nombreuses femmes aient utilisé la "fourrure de poisson" en raison de l'association de la vraie fourrure avec la cruauté envers les animaux.



Que recherchez-vous?

Votre panier